L’esprit de Nohant souffle sur le 20ème

Rassurez-vous, aucun caractère grivois dans mes propos, François d’Aix de la Chaize n’ayant en aucun cas pu rencontrer Amantine Aurore Lucille Dupin, véritable nom de George Sand. Cependant, au travers des différents personnages présents en ce lieu, George Sand est plus présente qu’il n’y parait, même si elle repose en terre Berrichonne. Née en 1804 à Paris, rue Meslay dans le 3ème arrondissement, George Sand est élevée par sa grand-mère à Nohant dans le Berry. Très vite, celle qui va devenir Madame Dudevant va s’attacher à cette belle demeure que certains nomment « le château » de Nohant. C’est dans cette demeure romantique à souhait que l’arrière petite fille du roi de Pologne Auguste II va s’épanouir et accueillir nombre des résidents actuels du Cimetière de l’Est.

Toutefois, je débuterai par un personnage qui n’a jamais eu le moindre lien, et pour cause, avec notre Bonne Dame de Nohant, je veux parler de Sidonie Gabrielle Colette. Je la présente souvent comme la fille spirituelle de George Sand par le talent, bien sûr, mais aussi par ce caractère bien trempé et avide de liberté. La prochaine étape nous mène devant le buste d’Alfred de Musset, l’amant de Venise. Affirmer que cette oh combien célèbre lettre que George lui aurait adressée est bien de sa plume est une autre affaire.

Sources : -.  Date de création : 2011-01-14.

Le Père Lachaise

Date de la dernière mise à jour : 1 février 2021