LARIAN, Ariane LEWENSTEIN dite Sonia (1931-2016)
Roumanie

Sonia Larian, née Ariane Lewenstein, voit le jour le 15 mai 1931, à Bucarest (Roumanie). C’est la fille d’Antonia, née Reissman, et de Mordco Lewenstein.

Elle est diplômée de la Faculté de Philologie de l’Université de Bucarest. Elle édite Revista elevilor (1947-1950), puis Viața românească (1950-1958), Contemporanul şi România literară.

Sonia Larian fait ses débuts dans la presse en 1947 et en volume en 1952, avec des histoires pour enfants.

Avec son mari, le critique littéraire Bernard Lebovici dit Lucian Raicu, Sonia Larian s’installe à Paris en 1986, en passant par l’Allemagne, où l’université d’Heidelberg l’a invité.

Pour cette raison, les autorités communistes retirent du marché, peu après sa parution, le roman Bietele corpuri. Celui-ci sera finalement republié en 2004.

Sonia Larian meurt en 2016, à Paris. Elle repose avec son mari, le critique littéraire Bernard Lebovici dit Lucian Raicu (1934-2006).

Œuvres :

  • Ceux de la Ve (en collaboration avec Victor Vântu), Bucarest (1952) ;
  • Ghiduș Arcăduș, Bucarest (1953) ;
  • Mon ami Vasile Clabuc, Bucarest (1956) ;
  • Boîte en verre, Tineretului, Bucarest (1957) ;
  • Le filou au paradis, avec des illustrations de Val Munteanu, Bucarest (1957) ;
  • Le garçon dans les étoiles, avec des illustrations de Tia Peltz, Bucarest (1958) ;
  • Voyages extraordinaires à la maternelle et à l’école, Bucarest (1961) ;
  • Le Continent Coloré ou Premier Voyage d’Aurel Pistru, Bucarest (1964) ;
  • Bibliothèque fantastique, Bucarest (1976) ;
  • Pauvres corps, Bucarest (1986).

Sources : -. Date de création : 2022-01-14.

Photos

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 14 janvier 2022