LANJUINAIS Paul Eugène, comte de (1799-1872)
France

dessin anonyme - Source : Sénat

Paul Eugène, 2e comte Lanjuinais voit le jour le 6 août 1799, à Rennes (Ille-et-Vilaine). C’est le fils aîné de Jean Denis, comte Lanjuinais (1753-1827) et de Julie-Pauline-Sainte des Champs de La Porte (1769-1841). C’est le frère de Victor Ambroise, vicomte de Lanjuinais (1802-1869), futur ministre. Il siège, par droit héréditaire, le 6 mars 1827, dans la Chambre des pairs en remplacement de son père.

Chef de bataillon de la 10e légion à la garde nationale de Paris, il se déclare pour la révolution de Juillet 1830 et pour le gouvernement de Louis-Philippe Ier. Il est nommé, en 1833, conseiller général de Seine-et-Marne. Au palais du Luxembourg, il vote, jusqu’en février 1848, pour la monarchie constitutionnelle. Il rentre ensuite dans la vie privée.

Il est membre de la société Aide-toi, le ciel t’aidera (jacobiniste). Lanjuinais épouse, le 26 février 1828, Hilaire Dorneau qui décédera en 1829. Il se remarie alors, le 16 avril 1831, avec Marie Louise Eugénie de Janzé (12 janvier 1810 – 13 janvier 1861), fille d’Henri, comte de Janzé (1784-1869) et petite-fille de Félix Julien Jean Bigot de Préameneu (1747-1825), ministre des cultes de l’empire.

Il décède le 5 mars 1872 à Paris. Lanjuinais repose avec son père, Jean Denis, comte Lanjuinais (1753-1827), député puis sénateur, son oncle, Joseph Elisabeth Lanjuinais (1754-1835), chanoine de la cathédrale de Rennes, et avec son frère, Victor Ambroise, vicomte de Lanjuinais (1802-1869), député puis ministre.

Distinctions : chevalier (7 mars 1831), officier de la Légion d’honneur (5 mai 1846), croix de Juillet, officier de Saint-Grégoire-le-Grand, chevalier de la Grand-croix du Saint-Sépulcre de Jérusalem (12 mars 1846).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2016-02-14.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 30 avril 2021