LA MELLERIE Louis Charles Auguste vicomte de (1771-1840)
France

Charles Auguste (de la Marre), vicomte de La Mellerie, voit le jour à Rouen (Seine-Maritime), le 5 mai 1771. Né dans une famille de petite noblesse, il entre dans la marine royale française comme aspirant le 4 avril 1787, sur la gabare l’Écluse. Il est transféré sur la frégate la Capricieuse le 9 Juillet 1788, et sur l’ Andromaque le 30 octobre, au service de Saint Domingue.

De là, il passe sur le 74-canons le Fougueux le 1er Novembre 1790, et plus tard sur le Fluyt Dromadaire. Le 29 octobre 1793, il devient enseigne de vaisseau non entretenu. Il sert sur la corvette Assemblée Nationale d’octobre à novembre, sur le 74-canons le Mucius de novembre à décembre, sur le brick le Citoyen de décembre 1793 à septembre 1795, et le 74-canons le Trajan en novembre 1795.

Promu au grade de lieutenant, il sert sur le Droits de l’Homme de novembre 1795 à novembre 1796. Il passe ensuite sur la frégate la Bravoure. Promu au grade de commandant le 22 janvier 1799, il sert sur l’ Indivisible avant de devenir le capitaine de la frégate la Sirène le 22 Juillet 1800. Promu au grade de capitaine le 24 septembre 1803, il prend le commandement de la frégate l’Hortense. On l’envoie observer les mouvements britanniques au large de Toulon, accompagné du 40-canons l’Incorruptible.

Le 4 février 1804, ils attaquent un convoi, détruisant 7 navires. Trois jours plus tard, ils rencontrent le convoi escorté par le 20-canons sloop HMS Flèche et le 8-gun navire de bombe HMS Acheron.  Après un combat d’une heure, l’Achéron est détruit.

Il passe ensuite à la flotte de Villeneuve. Il prend part à la bataille du cap Finisterre et à la bataille de Trafalgar. Après avoir atteint Cadix, il commande une division de frégates pour transporter les troupes au Sénégal puis patrouille dans l’Atlantique et dans les Caraïbes.

Le 20 Septembre 1810, il prend le commandement du Triomphant à Rochefort, dont il est capitaine jusqu’au 26 Juillet 1814. A la paix, il navigue jusqu’ à Plymouth pour transporter des prisonniers de guerre de retour à Brest. Après la Restauration, il commande l’Aréthuse pour reprendre possession de la Guadeloupe et transporter son nouveau gouverneur.

Vers le 30 décembre 1820, il prend le commandement de la frégate Jeanne d’Arc, dont il est capitaine jusqu’au 17 décembre 1822. C’est l’adjoint de l’amiral Halgan au commandement de l’escadre du Levant. Le vicomte de La Mellerie prend sa retraite le 12 octobre 1828 avec le grade de contre-amiral d’honneur. Il décède à Paris, le 6 août 1840.

Titres : vicomte (24 mai 1818). Distinctions : officier (6 août 1818), commandeur de la Légion d’honneur (30 décembre 1828), chevalier de Saint-Louis (18 août 1814). Hommages : Une bataille navale porte son nom.

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur) ; seynaeve.pagesperso-orange.fr (militaires de toutes les époques et morts pour la France). Date de création : 2007-01-25.

Photos

Monument

Inscriptions :

Sépulture du Vte Louis Charles Auguste de LA MELLERIE, contre-amiral, commandeur, de la légion d’honneur et cher de St Louis.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 5 janvier 2023