HABREKORN Gaston (1866-1917)
France

Chansonnier Montmartrois

Gaston Habrekorn voit le jour le 31 mars 1866. A la fin du XIXe siècle, le Bataclan perd de sa popularité jusqu’à ce qu’en juin 1905, Gaston Habrekorn, célèbre poète-chansonnier, le reprenne et mette fin aux malheurs de la pagode quadragénaire.

Auteur de « chansons sensuelles », Habreko sait faire revenir boulevard Voltaire le public qui l’a déserté, grâce à la nature un peu « spéciale » de ses spectacles ! Il décède le 9 décembre 1917.

Œuvres : Les Sacrilèges Anathèmes, Ces messieurs en robe, Imprécations, Scènes tragiques (Eugène Figuière et Cie, 1914).

Sources : -. Date de création : 2009-08-07.

Photos

Monument

La chapelle est ornée, en façade, de chaque côté de la porte, du masque de la Comédie et de la Tragédie, bas-reliefs en marbre. A l’intérieur, elle est ornée d’un vitrail représentant une lyre, de facture inconnue.

Cette chapelle a été restaurée avec l’aide de la fondation du patrimoine, comme l’indique une plaque.

Inscriptions : Famille Gaston HABREKORN

Ici reposent,
Gaston HABREKORN, homme de lettres, 31 mars 1866 – 9 décembre 1917.
Raymond HABREKORN, 16 juillet 1903, 11 janvier 1978.
Mme Brigitte LOUKIL, née HABREKORN, 18 septembre 1943 – 26 janvier 2020.

Mme Gaston HABREKORN, née Henriette HIRSCH, 2 juin 1875 – 29 juillet 1955.
Dr Pierre HABREKORN, 16 juillet 1907, 26 novembre 1988.
Mme Pierre HABREKORN, née Jeanine PLAZANET, 28 janvier 1905 – 28 février 1989.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 26 novembre 2022