DAVID Pierre (1772-1846)
France

Pierre (Laurent Jean-Baptiste Étienne) David voit le jour le 7 janvier 1772, à Falaise (Calvados). Consul à Naples et à Smyrne (où il accueille Louis-François-Sébastien Fauvel pendant la guerre d’indépendance grecque), il écrit aussi plusieurs recueils de poésies. Il est député du Calvados de 1842 à 1846, siégeant dans la majorité soutenant la Monarchie de Juillet. Il aime et pratique la littérature et la poésie.

Tout dévoué au gouvernement de Louis-Philippe, M. David, membre du conseil supérieur de santé, est avec succès, le 9 juillet 1842, le candidat du gouvernement aux élections de la Chambre des députés : élu dans le 4e collège du Calvados (Falaise), par 245 voix sur 482 votants et 525 inscrits. Il fait partie de la majorité ministérielle et meurt un peu ayant la fin de la législature, le 21 juin 1846, à Paris.

Il repose avec un de ses descendants, l’architecte Jacques Harold Edouard Debat-Ponsan (1882-1942).

Œuvres :

  • Athènes assiégée (1827) ;
  • l’Alexandréide, poème en 24 chants (1825) ;
  • Sélim III, tragédie en 5 actes et en vers (1836).

Publications : De la régence (Paris, 1842).

Distinctions : chevalier (17 aout 1814), officier de la Légion d’honneur (25 aout 1821).

Sources : Moiroux (Jules) Guide illustré du cimetière du Père Lachaise, Paris, 1922, p. 121 ; Gabrielli (Domenico) Dictionnaire historique du Père Lachaise (XVIIIème-XIXème siècles), Editions de l’Amateur, Paris, 2002 ; Bauer (Paul) Deux siècles d’histoire au Père Lachaise, cimetière et nécropole de Paris, Paris, 2006, p. 249 ; Robert (Adolphe), Bourloton (Edgar), Cougny (Gaston) Dictionnaire des parlementaires français, 1789 1891, Bourloton éditeur, Paris, 1891 ; Base Léonore (Légion d’honneur) ; Wikipedia. Date de création : 2016-04-12.

Monument

Inscriptions : FAMILLE PIERRE DAVID A toi excellent mari, père révéré ; à toi, grand citoyen qui servit la France, en Italie et à Malte avec tant de désintéressement qui sous l’empire ouvrit à ton pays une nouvelle route commerciale par la Bosnie, qui de 1821 à 1826, comme consul général à Smyrne sauva tant de malheureux du massacre, et est appelé par eux le Las Casas de la Grèce ;

à toi enfin, député intègre, orateur humain et patriote de 1842 à 1846 ; à toi, âme pure et généreuse, ta veuve et tes enfants qui vénéreront toujours ta mère.

Pierre DAVID. Né le 7 janvier 1772, décédé le 21 juin 1846.Julie Christine LOUVART, sa mère. Née en 1753, décédée le 8 7bre 1819.Jeanne HUET veuve DAVID, née à Paris le 10 avril 1781, décédée à Fontainebleau le 20 avril 1863. Priez pour elle.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 19 avril 2021