DARNIS Achille (1860-1938)
France

Achille Darnis voit le jour à Poitiers, le 16 octobre 1860. C’est le fils de Paul Marie Achille Darnis (1813-1888), président de la cour de Metz, et de son épouse, Rosalie Victoire Léontine Bordier (1828-1917).

Imprimeur, c’est l’auteur d’une belle épreuve photomécanique qui se trouve au musée d’Orsay, à Paris.

C’est l’époux de l’équatorienne Maria Adriana Amada del Carmen Randon (1869-1904). C’est aussi le frère de l’avocat Marie Léon Pascal Darnis (1857-1903) et les deux familles choisissent le même architecte et le même verrier pour leur chapelle, proches.

Il décède à Vougné (aujourd’hui Auge, Deux-Sèvres), le 2 août 1938.

Sources : Geneanet. Date de création : 2023-02-02.

Photos

Monument

La chapelle est ornée d’un superbe vitrail de style renaissance, mais en fait réaliste de la fin du 19ème siècle, signé par Louis Jacques Galland, un des plus beaux du cimetière et représentant une sainte. La chapelle est signée par l’entrepreneur C. Soupé.

Inscriptions : Famille Achille DARNIS

Adriana DARNIS, née Maria Adriana, Amana del Carmen, RANDON, épouse de, François Achille DARNIS, Guayaquil (Equateur) 31 mai 1869, Vougné (Deux-Sèvres) 30 août 1904.
Achille DARNIS, Poitiers 16 octobre 1860, Vougné 2 aout 1938.
Etienne BENISTAN, Paris, 18 avril 1898, 29 septembre 1972.

Violette BENISTAN, née DARNIS, 20 novembre 1900, 27 août 1984.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 11 février 2024