DARD Laurent (1825-1900)
France

Laurent Dard voit le jour le 25 mars 1825, à Sennecey-le-Grand (Saône et Loire). C’est le fils de Laurent, propriétaire, et d’Emilie Carré. Il devient colonel de l’Artillerie de Marine. C’est le président de la Commission de Gâvre à Lorient, en 1876, puis il fait partie du Conseil des Travaux en 1879.

Général de Brigade, le 1er mai 1880, il passe inspecteur-général adjoint au service technique de l’Artillerie de Marine. Général de Division, le 31 mai 1886, il passe ensuite inspecteur-général permanent, membre du Conseil supérieur de la Marine.

C’est l’époux de Marie Ludovica Paulinier (1840-1912). Il décède le 2 mars 1900, à Paris. Il repose avec son fils, le diplomate et historien Emile Dard (1871-1947), son gendre, le colonel Raymond Grandin de L’Éprevier (1862-1937), et avec Jules Cesbron Lavau.

Distinctions : chevalier (10 décembre 1834), officier (26 septembre 1866), commandeur (7 juillet 1882), grand-officier de la Légion d’honneur (3 mai 1889).

Sources : Base Léonore (Légion d’honneur) ; seynaeve.pagesperso-orange.fr (militaires de toutes les époques et morts pour la France). Date de création : 2015-05-11.

Monument

La chapelle est ornée d’un vitrail représentant la crucifixion, signée par Lelay, Paris.

Inscriptions : Famille DARD

Laurent DARD, général de division d’artillerie de la marine, grand-officier de la légion d’honneur, né à Sennecey-le-Grand le 25 mars 1825, mort à Paris le 2 mars 1900.
Madame Marie Ludovica PAULINIER, veuve du général de division Laurent DARD, née à Paris le 24 août 1840, décédée à Paris le 28 juin 1912.
Madame Raymond GRANDIN de l’EPREVIER, née Louise Emilie DARD, 1866-1931.

Raymond GRANDIN de L’EPREVIER, colonel d’artillerie, commandeur de la légion d’honneur, croix de guerre, 1862-1937.
Jules Henri René CESBRON LAVAU, officier de cavalerie, chevalier de la légion d’honneur, 7 janvier 1863 – 16 M[…].

Photos


Date de la dernière mise à jour : 19 janvier 2023