CRAMAYEL Jean François FONTAINE, marquis de (1758-1826)
France

portrait enfant : pastel par Pascal Glain - Collection privée

Jean François Fontaine, marquis de Cramayel, voit le jour en 1758. Il est député de la noblesse du bailliage de Melun de 1788 à 1790, Président du directoire du département de Seine-et-Marne (préfet électif) en 1790, introducteur des ambassadeurs puis préfet du Palais du Gouvernement sous l’Empire, Bonaparte, alors qu’il est Premier Consul, vient souvent séjourner à Cramayel, notamment pour y chasser. On sait d’ailleurs avec certitude qu’il est présent avec son épouse Joséphine de Beauharnais le vingt-cinq brumaire de l’an douze de la république (16 novembre 1803) dans la mesure où à cette date ils signent tous deux signé en qualité de témoins l’acte de naissance de la fille de Monsieur et Madame de Cramayel.

Heureuse enfant qui en l’honneur des prestigieux témoins de sa naissance hérite du joli prénom de Napoléonne Joséphine ! Jean-François Fontaine, marquis de Cramayel, du fait de ses fonctions au Palais du Gouvernement et de sa proximité avec Napoléon Bonaparte, a le privilège, à l’occasion de la cérémonie du sacre, le 2 décembre 1804 en la cathédrale Notre Dame de Paris, d’être maître de cérémonie et de faire partie des personnalités composant le cortège accompagnant l’empereur. Il est maire de Moissy-Cramayel de 1816 à sa mort. Il décède à Paris en 1826. Il repose avec son fils, le général René Eleuthère Fontaine, marquis de Cramayel (1789-1863).

Sources : Jeffares (Neil) Dictionnary of pastellistes before 1800 ; Wikipedia. Date de création : 2017-06-28.

Monument

Photos


Date de la dernière mise à jour : 12 février 2021