BURGOT (D. en 1812)
France

Burgot, ce soldat de l’Empereur Napoléon est tué à Smolensk en 1812. Il est resté quelque part dans les grandes plaines de toutes les Russies. On ne sait pratiquement rien de lui, sinon que c’est grâce à la volonté de sa fille Elisabeth Bienvenu (1793-1847) que ce monument de piété filiale est élevé. Ce cénotaphe rejoint dans la pensée celui du dragon Antoine Guillaume-Lagrange (1782-1807), dont le cénotaphe, monument classé, se trouve dans la 29e division. Sources : -. Date de création : 2007-01-06.

Monument

La stèle a été restaurée par les soins de l’association du Souvenir Français et de l’Association pour la Conservation des Monuments Napoléoniens (ACMN). Elle est ornée d’un bas-relief en marbre : une couronne mortuaire.


Date de la dernière mise à jour : 31 décembre 2020