BRICOGNE Charles René Marie (1887-1917)
France

Charles René Marie Bricogne voit le jour à Paris le 20 février 1887. Avocat à la Cour, avec la guerre, il devient lieutenant au 330ème Régiment d’Infanterie. Il décède le 13 octobre 1917 à Sceaux (Hôpital militaire auxiliaire n° 219 du Lycée Lakanal, Hauts-de-Seine), mort pour la France des suites de ses blessures. Il repose avec son grand-père, l’ingénieur Charles Urbain Bricogne (1816-1898).

Extrait (de quoi ?) :

« Le 6 juillet 1917, Ordre 5191 « D ». En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par la Circulaire Ministérielle du 8 août 1914, le Général Commandant en chef a fait dans l’Ordre de la Légion d’Honneur la nomination suivante : Chevalier, à la date du 8 juin 1917, M. BRICOGNE Charles, Marie, René, Lieutenant de Réserve au 330e R.I. Officier d’une bravoure et d’une énergie peu communes. Le 7 juin 1917, au cours d’une reconnaissance en première ligne, s’est porté malgré un violent bombardement au-devant de blessés de sa compagnie qu’une rafale venait d’atteindre et a été très grièvement blessé pour la 2e fois. Déjà cité 2 fois. »

Distinctions : chevalier de la Légion d’honneur (8 juin 1917), croix de Guerre avec palme.

Sources : Wikipedia ; Base Mémoires des hommes (Ministère des Armées), Base Léonore (Légion d’honneur). Date de création : 2108-07-26.

Photos

Monument

Inscriptions : Charles Marie René BRICOGNE, avocat à la cour d’appel, lieutenant au 330e d’inf. commandant la 22e, chevalier de la Légion d’honneur, croix de guerre deux palmes étoile vermeil, né le 20 février 1887, mort pour la patrie le 13 octobre 1971.

Photos


Date de la dernière mise à jour : 16 avril 2021