Navigation







Ancien Régime - Emigration - Armée de Condé

LAMBERTYE Joseph Emmanuel, marquis de (1750-1819)

13eme division (3eme ligne, W, 22)
dimanche 23 août 2009.
 

Lieutenant général des Armées du Roi

Joseph-Emmanuel-Auguste-François, marquis de Lambertye voit le jour le 25 septembre 1748, à Usson-du-Poitou

Décédé le 21 avril 1819, à Paris)

Général et homme politique français.

Il suit la carrière des armes et a obtenu le grade de maréchal de camp dans les armées du roi.

Le 27 mars 1789, il est élu député de la noblesse aux États généraux par la sénéchaussée du Poitou.

Il s’associe aux réserves faites en juin 1789 par les députés de la noblesse du Poitou sur le vote par tête, et réclame de ses commettants de nouveaux pouvoirs qu’il reçut le mois suivant.

Il prête le serment après la fuite du roi à Varennes, puis émigre, et, commanda, en 1792, à l’Armée des princes, un corps de gendarmerie dans les compagnies rouges, composées de mousquetaires, chevau-légers et gendarmes de la garde du roi.

Il passe ensuite en Angleterre, où sa parenté avec le roi George lui valut de celui-ci la promesse d’un régiment que le ministre Pitt refuse toujours de lui accorder.

Rentré en France avec les Bourbons, Lambertye est nommé lieutenant général des armées du roi le 23 août 1814.

Il est le grand-père d’Emmanuel Parent de Curzon et d’Alfred de Curzon.

Sources : « Joseph-Emmanuel-Auguste-François de Lambertye », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]

Gravure : Cavalerie noble armée de Condé

(APPL 2019)