Navigation







Révolution et Empire

LARREY Dominique (1766-1842)

37ème division (1ere ligne)
mardi 19 juillet 2005.
 

Chirurgien de la Grande Armée

Dominique LARREY est né en juillet 1766 à Bagnere-sur-Adour. C’est le médecin militaire le plus célèbre du Premier Empire. Il est le père de la médecine d’urgence. Il commence sa carrière de médecin sur la frégate la Vigilante avant d’être attaché à l’hopital de l’hôtel des Invalides. Il fut l’élève de Louis à Lyon et de Desault à Paris.

Aprés ses études de médecine, il s’établit à Paris puis devient chirurgien de marine au début de la Révolution. Il est affecté à l’armée du Rhin comme chirurgien-major.

On lui doit un cours de perfectionnement destiné aux médecins. D’esprit inventif, Larrey imagine ce qu’il faut bien appeler l’ancêtre de nos ambulances.

Il créé également des groupes de soldats, 25 à pieds et 12 à cheval, équipés pour apporter rapidement des soins. On le connait surtout comme chirurgien de la Grande Armée.

A la bataille de la Sierra Negra, il ampute en une seule journée 700 blessés. Ce fut un homme exemplaire de probité et de dévouement.

Il fut fait prisonnier lors de la bataille de Waterloo et ne dût son salut qu’à un soldat prussien qu’il avait soigné auparavant.

Membre de l’Académie de médecine en 1820, il enseigne au Val-de-Grâce de 1826 à 1836. Il entre à l’Institut en 1829. Quant à son fils Hippolyte, il sortit premier du Val-de-Grâce puis enseigna en 1841. Au retout d’un voyage en Algérie, Dominique Larrey mourut à Lyon le 25 juillet 1842.

Domique Larrey par David d’Angers

D’abord inhumés au Père-Lachaise (son fils y repose toujours), ses restes mortels furent transférés aux Invalides.