Navigation







L’ITALIE au Père Lachaise

jeudi 16 février 2006.
 

L’Italie au Père Lachaise

Avec la Pologne, l’Espagne, la Russie et la Grande Bretagne, l’Italie est un des pays européens les mieux représentés au Père-Lachaise.

D’abord par le mémorial des combattants italiens volontaires morts pour la France (première guerre mondiale 1914-1918) :

Ce monument est dit mémorial des Garibaldiens de l’Argonne (avenue des combattants étrangers, 84eme division). Belle sculpture, cérémonies commémoratives annuelles avec, le 11 novembre, un Garibaldien en chemise rouge. L’Italie possède un second Mémorial des Combattants de 14-18 au cimetière parisien d’Ivry. (Cérémonies annuelles également).

Ensuite, par des points de concentration dans quelques secteurs avec une prédominance de musiciens :

Prés du Monument aux morts de Bartholomé (4eme division) : Gioacchino ROSSINI (cénotaphe), compositeur et Adelina PATTI, cantatrice.

Dans le secteur Delille-Chopin (11eme division) : Vincenzo BELLINI (cénotaphe), compositeur, Angelo TARCHI, compositeur napolitain, Luigi CHERUBINI, compositeur, Enrico TAMBERLICK, ténor d’Opéra (ange de Godebski), Famille MILANOLLO dont Maria-Margherita MILANOLLO, violoniste, Guiseppe de NITTIS, peintre (tombeau restauré par l’Italie) . Et à la 13eme division : Charles-Evase SOLIVA, compositeur.

Sur le plateau, secteur moderne : 94eme division, Piero GOBETTI, écrivain et militant antifasciste (plaque d’hommage du Gouvernement italien 2002), les frères Carlo et Nello ROSSELLI, militants antifascistes assassinés à Paris en 1937). A la 96eme division, Amadeo MODIGLIANI, peintre. A la 97eme division, Enzo Bugatti, constructeur d’automobiles et la comtesse Harriet della GHERARDESCA. A la 85eme division, Virginia OLDOÎNI, comtesse VERASIS de CASTIGLIONE (monument restauré par l’Italie). Beaux gisants de marbre (44eme division angle des avenues Aguado et transversale N°2) tombeau VERAZZI.

Enfin par divers monuments disséminés dans le cimetière :

Guilia GRISI, cantatrice (26eme division), Antonio FRANCONI, écuyer et créateur du cirque en France (35eme division), famille MURAT avec le portrait de Joachim MURAT, roi de Naples (cénotaphe, 39eme division), princesse de Tarente (39eme division), Cino DEL DUCA, entrepreneur et éditeur de presse d’origine italienne (Pièta par Francisco MESSINA, 53eme division), Enrico CERNUSCHI, mécène (Musée parisien) et banquier (66eme division).

Pour mémoire :

Au columbarium, la cantatrice grecque Maria CALLAS qui triompha à la Scala de Milan (puis dans le monde entier), un temps l’épouse du signor MENEGHINI, mécène italien qui joua un rôle important dans sa carrière. A la 45eme division, le sculpteur François-Joseph BOSIO (quadrige de l’Arc de triomphe du Carrousel, place des Victoires...) qui n’était pas italien, mais monégasque.

Sources : Documentation mise gratuitement à la disposition du public à la conservation du Père-Lachaise.