Navigation







Musiciens - compositeurs - virtuoses - DJ - Musique contemporaine

FAVERIS ESSADI Mehdi DJ MEHDI (1977-2011)

73 eme division (1ere ligne)
lundi 4 février 2013.
 

Producteur et compositeur

DJ Mehdi, de son vrai nom Mehdi Favéris-Essadi, voit le jour le 20 janvier 1977 à Asnières-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine.

Décédé le 13 septembre 2011 à Paris.

Producteur de musique et compositeur de hip-hop et de musique électronique français né d’une mère tunisienne et d’un père français.

DJ Mehdi débute en 1992 en intégrant Ideal Junior, groupe formé par Kery James. Mehdi devient le compositeur du groupe. En 1996, les Ideal J sortent leur premier album O’riginal MC’s. Mais c’est sur l’album suivant (Le Combat Continue) que Mehdi prend son envol, ajoutant de vibrantes orchestrations aux breakbeats qui caractérisent son style.

Il devient par la suite membre du collectif Mafia K’1 Fry et produit la quasi-totalité des créations du collectif telles que Different Teep (ex-groupe de Manu Key, Mista Flo & Lil Jahson), les solos de Karlito ou de Manu Key. Mais son travail le plus reconnu se fera avec le 113 et l’album Les Princes de la Ville qui décrochera deux Victoires de la Musique en 2000.

Au fil des années, DJ Mehdi enchaîne les collaborations avec la fine fleur du rap français de Fabe à Assassin en passant par Rocé et Mc Solaar.

Il a également collaboré avec le chanteur Booba pour qui il a réalisé l’une de ses dernières commandes rap sur l’album Ouest Side avec Couleur Ebene en 2006.

Mais il commence à s’ennuyer du milieu et déjà en 2002 il sort un album mêlant électro, rap classique et expérimentation acoustique. La "rupture" officieuse entre DJ Mehdi et la Mafia K’1 Fry intervient en 2003, au moment de la réalisation du premier album du collectif, La Cerise sur le Ghetto.

Il signe sur le label Ed Banger Records de son ami Pedro Winter, en 2006, sur lequel il sort son troisième album Lucky Boy, ainsi que sa déclinaison Lucky Boy At Night en 2007. Avec Pedro Winter, Justice et Cassius, il forme le collectif Club 75 : six DJ qui mixent ensemble. Ils font régulièrement des dates dans de nombreux clubs ou festivals, comme le Social Club ou le festival de Coachella.

En 2009, la musique de Mehdi est en plein changement, et avant d’entamer de nouveaux projets, il publie sur Internet une nouvelle mixtape, Black, Black & Black ; prélude à son album de remixes qui sort fin 2009, Red Black & Blue.

En 2010, il fonde avec l’anglais Riton (en) le duo Carte Blanche. Ensemble, ils sortent un EP en hommage aux pionniers de la House sur le label de Mehdi Ed Banger Records : Black Billionaires.

Il est marié à l’artiste Fafi, avec qui il a un enfant.

Le 13 septembre 2011, DJ Mehdi meurt des suites d’un accident dans la nuit, une chute à son domicile.

Le plancher en verre d’une mezzanine ou le toit en plexiglas -selon les sources- sur lequel il se trouvait avec des amis aurait cédé, les entraînant dans une chute de sept mètres. Il est enterré le 17 septembre 2011 au cimetière Père Lachaise. Réactions à sa disparition[modifier]

Le Ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, fait l’éloge funèbre de Mehdi : " Magicien des platines" mais aussi producteur audacieux, virtuose du métissage des genres musicaux complètement différents, » il souligne que « cet artiste d’origine tunisienne venu du rap, toujours chaleureux et discret, avait su faire résonner la musique électro à la française à travers le monde. » et que « Grâce à l’importance qu’il donnait à l’image, à son avidité d’expériences nouvelles, ses musiques continueront à vivre pour notre plus grand plaisir, dans des films tels que Megalopolis ou Taxi 3 ».

En novembre 2012, le chanteur Matthieu Chedid lui dédie une chanson dans son album Îl, intitulée Océan.

Sources : wikipédia (extraits) et divers 2013.