Navigation







Musiciens - compositeurs - virtuoses - Organistes

BATISTE Antoine Edouard (1820-1876)

65eme division (5e ligne, AA, 5)
mardi 29 janvier 2013.
 

Compositeur français

Antoine-Edouard Batiste voit le jour le 28 Mars 1820 à Paris.

Décédé le 9 Novembre 1876 ;

Compositeur , organiste et professeur de musique .

A. Batiste, né en 1820 à Paris, a reçu ses premières leçons de musique de son père, le chanteur Jean Batiste et de sa sœur aînée, Clémence, la mère de la fin du Léo Delibes .

À l’âge de huit ans, il est entré au Conservatoire de Paris , où il est resté associé jusqu’à sa mort en tant que professeur.

Il a étudié le solfège avec Simon Leborne et Émile Bienaimé , l’harmonie et l’accompagnement avec Félix Le Couppey et Victor Dourlen et la composition Luigi Cherubini et Fromental Halévy .

Son professeur d’orgue était François Benoist . Il a reçu de nombreux premiers prix de solfège (1833, 1837 en harmonie, le contrepoint et l’orgue en 1839) et a gagné en 1840 avec la cantate Montfort Loyse le Deuxième Premier Grand Prix de Rome .

Déjà pendant ses études, il a travaillé comme accompagnateur au Conservatoire de cours de chant et a enseigné le solfège. En 1839, il a été nommé professeur titulaire et enseigne le chant choral et solfège.

Il a publié un certain nombre de manuels scolaires, dont certains sont en cours d’utilisation à nos jours.

En 1842, Batiste, succédant à Paul Charreire organiste à l’ orgue de l’église St-Nicolas-des-Champs en centre-ville de Paris. En 1854, il s’installe à remplacer Florimond Ronger , sous le nom Hervé est devenu célèbre en tant que compositeur d’opérettes, à l’église Saint-Eustache .

L’orgue à quatre claviers de cette église, qu’ Alexandre Ducroquet a restauré, a été considéré comme l’instrument le plus important dans le Paris moderne.

En 1855 c’est pour l’ouverture de l’ Exposition universelle de Berlioz la" Grande Messe des Morts , avec plus de 900 contributeurs listés.

En 1863 Batiste a servi comme chef d’orchestre de la Société chorale du Conservatoire de musique impérial à la première du spectacle à trois voix égales de François Bazin à Saint-Eustache.

Batiste a composé d’un grand nombre de pièces techniquement complexes des œuvres pour orgue, d’ailleurs aussi de la musique sacrée chorale.

Batiste nous a quitté en 1876.

Sources : Wikipédia et divers.