Navigation







Musiciens - compositeurs - virtuoses

BAUDIOT Charles Nicolas (1773-1849)

17eme division (1ere ligne, U, 28)
mardi 29 janvier 2013.
 

Virtuose du violoncelle

Charles-Nicolas Baudiot, voit le jour le 29 mars 1773 à Nancy.

Décédé le 26 septembre 1849.

Violoncelliste français.

Charles Nicolas Baudiot reçut des leçons de Janson l’aîné, et succéda à son maître comme professeur au Conservatoire, en 1802. Peu de temps après son entrée dans cette école, il fut chargé de faire avec Levasseur une méthode de violoncelle qui fut rédigée par Baillot.

C.N. Baudiot, qui avait un emploi au ministère des finances, fut du nombre des professeurs qui conservèrent leurs places au Conservatoire, lorsque cet établissement fut réorganisé, en 1816, sous le nom d’école royale de musique, et il y joignit le titre de premier violoncelle de la chapelle du roi.

En 1822, il demanda et obtint sa retraite de professeur du Conservatoire avec une pension pour ses anciens services. Depuis lors, il fit plusieurs voyages en France pour y donner des concerts avant de mourir à l’âge de soixante-quatorze ans.

Compositions

Deux concertos pour le violoncelle ; Paris, Frey ; Deux concertinos pour le même instrument, œuvres 19e et 20e ; Paris, Pleyel ; Trio pour violon, alto et violoncelle, op. 3 ; Ibid. ; Deux œuvres de duos pour deux violoncelles, op. 5 et 7 ; Ibid. ; Pot-pourri pour violoncelle, avec accompagnement de quatuor ; Paris, Frey ; Trois fantaisies pour violoncelle avec accompagnement de piano, op. 12 ; Paris, Pleyel ; Trois, idem, op. 20 ; Ibid. ; Trois nocturnes pour violoncelle et harpe ; Paris, Pacini ; Deux œuvres de sonates pour violoncelle avec accompagnement de basse ; Paris, Pleyel et Naderman ; Des trios pour piano, violoncelle et cor, et pour piano, harpe et violoncelle ;

Des thèmes variés pour violoncelle et piano ; Trois duos d’une difficulté progressive pour violoncelle et piano sur des thèmes de Rossini et d’Auber, op. 31 ; Méthode de violoncelle pour l’usage du Conservatoire, avec Levasseur et Baillot ; Paris, Brandus ; Méthode complète de violoncelle, op. 25 ; Instruction pour les compositeurs, ou Notions sur le mécanisme et doigter du violoncelle et la manière d’écrire pour cet instrument ; Paris, Richaut ; Beaucoup de morceaux arrangés d’après Lafont et de Bériot, pour le violoncelle.

Sources : François-Joseph Fétis, Arthur Pougin, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Paris, Firmin-Didot, t. 2, 1866, p. 274-5.