Navigation







Le cimetière SAINT VINCENT

lundi 26 décembre 2005.
 

Ce petit cimetière, proche de la vigne de Montmartre, porte le nom du patron des vignerons, saint Vincent. Il est ouvert le 1er janvier 1831. On y dénombrait quelques 13000 sépultures en 1858. On ouvre alors un autre enclos funéraire au-delà des fortifications appelé en 1860, le cimetière de Saint Ouen Parisien. Saint Vincent n’accueillant plus que des concessions à perpétuité. Mais pendant le siège de 1870, face au grand nombre de décès,le cimetière est autorisé à recevoir des concessions temporaires et provisoirement en tranchées gratuites ou fosses communes réservées aux seuls indigents. De nos jours, la Ville de Paris ne pratique cette formule qu’au cimetière de Pantin-Parisien. Saint Vincent est le second cimetière de la commune de Montmartre après la fermeture définitive de l’enclos Saint Pierre, dit du Calvaire, il occupe une surface de 5900 m2 et compte 920 concessions, toutes à perpétuité, réparties en 14 divisions assez petites pour que le visiteur les oublie. Ce petit enclos est un hâvre de calme au milieu de la ville.

Personnalités inhumées

AYME Marcel (1902-1967)

BAUR Harry (1880-1943)

BOUDIN Eugène (1824-1898)

CARNE Marcel (1906-1996)

CARRIER-BELLEUSE (1848-1913)

CHERET Joseph (1838-1894)

CHERET Jules (1836-1932)

DARAGNE Jean-Gabriel (1886-1950)

DORGELES Roland (1885-1950)

FERREOL Roger (1880-1959)

GABRIELLO André (1896-1975)

HONEGGER Arthur ( 1892-1955)

INGHELBRECHT Désiré (1880-1965)

MAURICET Maurice (1888-1968)

NALY Robert (1900-1984)

PAULO Paul (1895-1977)

PLATON Argyriadès (1888-1968)

POUPON Henri (1882-1953)

QUINSON Gustave Victor (1868-1943)

REVOL Max (1894-1967)

ROMANS Alain (1905-1988)

SCHOELLKOPF Xavier (1869-1911)

SEDIR Yvan Le Loup dit (1871-1926)

STEINLEN Théophile, Alexandre (1859-1923)

STELLO Paul Fichter dit (1882-1945)

UTRILLO Maurice (1883-1955)

VILLABELLA Miguel (1892-1954)