Navigation







Europe - Confédération Helvétique - Genève

Le cimetière de PLAINPALAIS (Genève)

Le cimetière des Rois
mardi 26 octobre 2010.
 

Le cimetière des Rois (Plainpalais)

Le cimetière des Rois, ou cimetière de Plainpalais, est un cimetière de la ville de Genève où sont enterrés, sur 28 000 m2, certains magistrats genevois ainsi que des personnalités ayant contribué à la renommée de la ville.

C’est en 1469 qu’est construit l’hôpital des pestiférés de la ville de Genève pour lutter contre les épidémies successives de peste noire dans ce qui est alors un quartier de banlieue maraîchère. Le cimetière attenant, quant à lui, est créé en 1482 pour y accueillir les victimes de la maladie.

Le cimetière tire son nom inofficiel de « cimetière des Rois » de la rue dans laquelle il se trouve. Celle-ci est nommée ainsi par référence au « roi » des arquebusiers de la ville, dont le terrain d’entraînement se trouvait dans le quartier ; ce titre de « roi » a été décerné entre 1509 et 1847 au concurrent ayant réussi le meilleur tir lors du concours annuel.

La tombe traditionnellement indiquée comme celle de Jean Calvin, l’emplacement exact est inconnu.

La ville de Genève entre en possession du cimetière protestant de Plainpalais en 1869. Il est alors géré par l’Hôpital général de Genève. Jusqu’en 1876, seuls les protestants y sont ensevelis.

Dès 1883, le cimetière est fermé pour les inhumations ordinaires et réservé aux personnes ayant acquis une concession. Le prix de la concession y étant plus élevé que dans les autres cimetières, le nombre d’inhumations diminue et la coutume d’ensevelir à cet endroit les conseillers d’État, les conseillers administratifs ou d’autres personnalités s’installe peu à peu. Autour de 1945, des aménagements sont effectués et le lieu peut désormais être apparenté à un parc.

Le droit de reposer au cimetière des Rois est strictement limité. En effet, selon l’article 30, alinéa 3, du règlement des cimetières de la Ville de Genève, seuls des «  magistrats et les personnalités marquantes, ayant contribué, par leur vie et leur activité, au rayonnement de Genève » peuvent prétendre à une concession dont la demande doit être faite au Conseil administratif.

Plus de 300 tombes sont situées dans le cimetière ; parmi les personnalités enterrées, on compte entre autres :

Ernest Ansermet, chef d’orchestre.

Jorge Luis Borges, écrivain argentin

Jean Calvin, réformateur protestant, fondateur du calvinisme

Guillaume-Henri Dufour, général suisse

Alberto Ginastera, compositeur argentin

Émile Jaques-Dalcroze, compositeur, musicien et pédagogue

Frank Martin, compositeur

Léon Nicole, homme politique suisse

Jean Piaget, psychologue, biologiste, logicien et épistémologue

Ludwig Quidde, pacifiste allemand, prix Nobel de la Paix en 1927

Grisélidis Réal, écrivaine et prostituée

Denis de Rougemont, écrivain

Sergio Vieira de Mello, diplomate brésilien tué à Bagdad.

Le cimetière de Plainpalais