Navigation







Sciences et Techniques - Mathématiques

APERY Roger (1916-1994)

87eme division (Columbarium)
dimanche 7 février 2010.
 

Mathématicien français

Roger Apéry voit le jour à Rouen, le 14 novembre 1916 - Décédé à Caen, le 18 décembre 1994.

Mathématicien français d’origine grecque qui a effectué la plus grande partie de sa carrière à l’université de Caen.

Il est mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale et fait prisonnier en juin 1940, puis libéré en octobre 1941.

En 1947, sous la direction de Paul Dubreuil, il soutient une thèse en géométrie algébrique. Il est ensuite nommé maître de conférences à Rennes. Il continue sa carrière à Caen, de 1949 jusqu’à sa retraite en 1986.

Contrairement à la tendance dominante en philosophie des mathématiques, le formalisme, Apéry se déclare ouvertement constructiviste, par exemple dans une conférence à l’École normale supérieure, berceau de Bourbaki, où il attaque sévèrement les mathématiques bourbachiques en présence de certains des membres historiques les plus éminents du mouvement (Roger Apéry, « Mathématique constructive », dans François Guénard et Gilbert Lelièvre (dir.), Penser les mathématiques, Paris, Seuil, 1982).

Il est connu pour avoir créé une surprise mondiale en montrant en 1977 l’irrationalité de la valeur en 3 de la fonction zêta de Riemann (théorème d’Apéry). Ce nombre est parfois appelé depuis la constante d’Apéry.

Il a été fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur en décembre 1970.

Son fils François Apéry est également mathématicien.

Sources : Wikipédia et divers.