Navigation







Compositeurs - Musiciens - Chanteurs

MILANOLLO Teresa (1827-1904) et Margherita-Maria (1832-1848)

11ème division (1ere ligne, Y, 20)
jeudi 15 septembre 2005.
 

L’archet des anges ...

C’est à Bertrand Beyern que je dois la découverte de Margherita-Maria, personnage tout en délicatesse, partie trés jeune à l’âge de seize ans, étoile filante de la musique, jeune prodige du violon au même titre que Paganini et Kreisler.

Elle forma avec sa soeur Térésa un duo de jolies et talentueuses violonistes possédant l’archet des anges. Térésa possédait un Stradivarius de 1728 ayant appartenu à Paganini et qui porte aujourd’hui le nom de Milanello.

C’est aussi Térésa qui enseigna le violon à sa soeur plus jeune de cinq ans. Elle la fit participer à ses concerts. Térésa était surnommée Melle Adagio, la jeune Maria Melle Staccato.

Elles donnèrent vingt-cinq concerts à Vienne en l’espace de trois mois en 1843. Otto Nicolaï, le célèbre compositeur et directeur de philarmonique les comparait à des anges du violon.

Maria mourut prématurément en 1848. Sa soeur continua sa carrière et mourut en 1904 le 25 octobre à soixante-dix-sept ans. Les deux soeurs sont réunies dans la mort au cimetière du Père Lachaise.